Formation économie circulaire en entreprise

formation economie circulaire

L’importance aujourd’hui croissante de la formation en économie circulaire s’explique par la place qu’occupe cette thématique parmi les défis du développement durable.

Pour les entreprises, c’est la prise de conscience collective à l’égard de ces défis qui justifie l’attrait pour l’économie circulaire. La forme actuelle de l’économie qui se caractérise par une consommation linéaire est confrontée à un épuisement des ressources. Le basculement vers un modèle plus respectueux de l’environnement est donc devenu un impératif et c’est ce qui justifie l’importance pour les entreprises, de la formation sur l’économie circulaire.

L’économie circulaire vue de l’intérieur des entreprises

L’économie circulaire vise à assurer la production de biens et de services conformes aux règles et principes du développement durable. Cela suppose, à titre principal, de rationaliser la consommation des matières premières et d’éviter de les gaspiller, mais également de réduire les quantités produites de déchets non réutilisables.

Dans le contexte d’une entreprise, la transition effective vers l’économie circulaire ne peut être ni automatique ni optimale sans l’accompagnement d’experts qualifiés. De ce fait, une formation en économie circulaire est indispensable pour assurer l’efficacité de la démarche.

A l’égard de chacun des acteurs de l’entreprise qui sont concernés par la mise en œuvre de la transition, ce type de formation permet d’éduquer quant aux bonnes pratiques ainsi qu’aux réflexes à avoir pour mettre en place le changement.

A qui s’adresse une formation en économie circulaire au sein de l’entreprise ?

Les personnes en charge du développement durable et de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) sont concernées au premier chef par une telle formation. Au même titre, on peut identifier les personnes responsables de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement (HSE et QSE).

Un deuxième palier de personnes concernées est l’ensemble des responsables ayant une vision opérationnelle et globale quant à l’activité de l’entreprise. On peut citer à ce titre les personnes chargées de l’exploitation et les responsables de la maintenance. On peut y ajouter les responsables d’agences ou de sites et les postes qui s’occupent des services généraux.

Un troisième palier d’acteurs concernés regroupe les responsables des achats ainsi que ceux en charge des grands comptes.

Une telle liste n’est cependant ni absolue ni figée. Elle doit faire l’objet d’ajustement en fonction de la sphère d’activité de l’entreprise, de son organisation interne et des recommandations émises par la structure retenue pour dispenser la formation en économie circulaire.

Circulab fournit tous les outils nécessaires aux entreprises pour mettre en œuvre une démarche vers l’économie circulaire. Au fait des enjeux de cette transition pour ces acteurs économiques, elle a déjà accompagné de nombreuses entités dans leur démarche.

formation economie circulaire

Les enjeux de la formation pour une entreprise

La formation doit donner lieu à des actions concrètes pour l’entreprise, depuis la prise de conscience jusqu’à la mise en œuvre de la transition, et au-delà.

Prendre la mesure de l’importance de l’économie circulaire

Cela revient à porter un regard d’acteur du marché sur les avantages que la transition vers l’économie circulaire peut apporter à son entreprise et à son modèle économique :

  • La différenciation positive que cette transition est susceptible de conférer face à la concurrence ;
  • Les marchés nouveaux auxquels l’économie circulaire permet d’accéder ;
  • L’optimisation concrète des coûts qui découlent de la transition.

Comprendre le cadre législatif et les grands principes de l’économie circulaire

Les acteurs de l’entreprise doivent appréhender le mieux possible le concept d’économie circulaire, les principes qui en dérivent ainsi que les notions qui y sont liées : cycle de vie d’un produit, éco-design, gestion des déchets, réemploi, etc.

La formation en économie circulaire doit en outre fournir à ces acteurs une bonne maitrise du contexte économique dans lequel s’intègre cette forme d’économie, mais aussi du corpus législatif qui l’organise et qui en assure la réglementation. Ce thème, de même que d’autres sujets intéressant les responsables et dirigeants d’entreprises sont abordés ici et présentés sous divers éclairages.

Mettre en œuvre la transition au sein de l’entreprise

La transition effective vers l’économie circulaire suppose généralement de définir à nouveau les relations de l’entreprise avec certains de ses partenaires. Elle implique également d’accroître la durée de vie de ses produits et de réduire ses déchets.

Communiquer sur la transition

La transition de l’entreprise ne doit pas se faire indépendamment des collaborateurs des responsables qui font l’objet de la formation. Ces derniers doivent communiquer auxdits collaborateurs l’intérêt et les enjeux de la transition pour l’entreprise.

La dimension communication concerne aussi les partenaires extérieurs de l’entreprise, qu’il s’agisse de fournisseurs ou de clients. A leur égard, la formation en économie circulaire doit aboutir à la mise en place d’un marketing vert qui met en avant le nouveau modèle économique de l’entreprise.

(Visité 2 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)