Les aspirations de la génération Y

Génération Y

Les individus issus de la génération Y tendent à faire évoluer le rythme des entreprises.

Une génération connectée

Maîtrisant parfaitement les outils du web 2.0 dans sa vie quotidienne, la génération Y cherche à retrouver ces éléments sur son lieu de travail. Navigation sur internet, tchat, blog, réseaux sociaux…, font partie de l’univers de ces individus et leur utilisation en est presque innée. Ils se tiennent au courant de l’actualité en permanence et sont adeptes des nouveautés. Ils ont conscience que le web 2.0 est une avancée technologique qui facilite le quotidien de chacun et permet une communication rapide et large. Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle la génération Geek. Il n’y a qu’à voir tous les sites geek qui fleurissent sur internet pour comprendre ce phénomène.

De ce fait, lorsqu’ils sont en entreprise, ils aspirent à retrouver les mêmes outils pour travailler. Ceci dans l’espoir d’être aussi réactif et opérationnel que chez eux. Cependant certaines sociétés n’en sont pas encore là, et ne sont pas réactives au changement. La génération Y a bien compris les enjeux de tels instruments. Il y a parfois un décalage entre les attentes des nouvelles générations et les moyens mis à leurs dispositions pour les atteindre.

Une génération qui innove

L’innovation qui est le moteur des entreprises fonctionne en ce qui concerne les produits proposés par celles-ci. Depuis toujours le business est basé sur la création puis la vente de produits ou services. Cependant aujourd’hui, une donnée supplémentaire doit être prise en compte. La participation et l’implication humaine au sein des entreprises deviennent nécessaires pour que les innovations persistent. Pour qu’une entreprise soit performante, les collaborateurs doivent se sentirent impliquées, afin qu’ils fournissent des efforts. L’unité des individus sur leur lieu de travail est nécessaire pour la pérennité et la croissance de toute activité. Pour garantir une bonne cohésion entre les membres, il faut pouvoir leur offrir les moyens de travailler avec les outils de leur temps et évoluer avec des instruments appropriés.

L’entreprise doit faire confiance

Le web ne peut aujourd’hui être écarté, il fait partie intégrante des moyens permettant aux entreprises de se développer. La culture du digital initiée par la génération Y doit être suivie par les entreprises afin de rester « dans la course » et impliquer leurs salariés qui sont la base du développement des entreprises et élan de création.

Les deux plus grands défauts de la génération Y sont d’être impatient et hyperactif. Mais ne sont-ils pas des moteurs pour l’innovation ?…

(Visité 21 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)